American-Horror-Story-logo-wide-560x282

Spooky Little Girl

étoile 4

 

Avant son renouvellement, j’avais toujours pensé qu’American horror story n’aurait qu’une saison avec un début et une fin. Puis, elle a été renouvelée pour une deuxième saison, et je m’étais longuement demandé ce qui pourrait bien être raconté lorsque tout le mystère serait révélé. Avec la révélation de fin, la série prend une tournure nouvelle, assez différente, et laisse présagé quelque chose de bien plus grand. Je m’emballe peut-être un peu, mais j’ai l’impression que la fin de saison me fera le même effet que celle de Game of thrones, c'est-à-dire, une saison  1 qui ne fait qu’introduire l’histoire et que le véritable enjeu de la série ne fait que commencer.

American horror story 1American horror story 2

En trame de fond de cet épisode, la série revisite le meurtre d’Elizabeth Ann Short en 1947, qu’on a surnommé le Dahlia noir. L’histoire du Dahlia noir m’a toujours horrifiée, et même si le but de l’épisode n’était pas de faire peur, je n’étais pas à l’aise. En tout cas, on découvre  un nouvel habitant de la maison, un dentiste qui endormirait ses patientes et abuserait d’elles (un autre mythe) mais c’est le docteur Montgomery qui est à l’origine de la mise en scène du meurtre. Mise en scène repris plus tard par le docteur pour camoufler le meurtre d’Hayden. Je n’arrive pas bien à voir ce qu’Hayden cherche, mais elle reste complètement cinglée et va jusqu’à tuer le petit ami de Constance. A parier que cela aura des conséquences, la pauvre étant déjà bien mal après la perte de sa fille, et la découverte que Vivien attend un enfant de Tate. Je n’ai pas encore bien compris non plus pourquoi Constance voulait à ce point le bébé de Vivien avant de savoir qu’il est de Tate, mais ces bébés sont la clé de la série et certainement de la saison 2. Je vois bien la saison terminer sur Vivien accouchant du fils du diable. Ca nous l’avait été suggérer, et c’est maintenant confirmer. Ca ne frôle pas le ridicule, les explications sont très claires, surprenantes, faisant basculer la série dans une nouvelle dimension.

De son côté, Ben apprend que Vivien attend un bébé de lui, pas des deux, et a le culot d’aller voir Vivien qui est au plus mal, elle aussi, et lui lance un discours plutôt cruel. Elle ne le mérite pas, Ben ne la mérite pas, et j’aimerais de plus en plus le voir trépasser avant la fin de la saison. En tout cas, il commence à grandir le garçon, et finit par voir en Moira la vieille dame qu’elle est et non plus la séductrice. Je ne comprends pas trop l’intérêt de Moira à séduire Ben, à moins qu’elle aussi n’arrive pas à résister à ses pulsions, un peu comme tous les fantômes de la maison en fin de compte.

American horror story 3American horror story 4

Je pense que cet épisode marque un tournant dans la série, rares sont les séries qui prennent autant de risques, et c’est une bonne chose. Le revers de la médaille, c’est que mes attentes ne font qu’augmenter, et j’espère ne pas être déçu. Les scénaristes ont les cartes en main, et ils ont montré qu’ils savaient les utiliser.


Guizmo