Grey's anatomy

Poker Face / Put Me In Coach / Heart-Shaped Box 

étoile 4

 Il y a des séries qui font leur age mais qui vieillissent bien et arrivent encore à évoluer et à se renouveler. C’est le cas de Grey’s anatomy et même si parfois les épisodes ne sont pas aussi bons que ceux de la saison 2, je vois mal la série disparaitre. Elle fait partie de mon quotidien et j’aurais un petit pincement au cœur si elle devait s’arrêter. Ce n’est pas comme desperate housewives où son annulation est un soulagement.

grey's 1grey's 2

Les intrigues avancent tout doucement et la part dramatique de la série est plus ou moins mise de côté. A voir, elle reviendra sur le devant de la scène avec le cliffhanger de l’épisode 8 avec un Henri assez mal en point. Ce petit couple est devenu très mignon, et même si l’ombre d’Izzie plane, elle se fait très légère, ce sont des deux personnages, assez discrets qui sont très bien pour le moment. Henri apporte beaucoup à Teddy et Teddy apporte beaucoup à la série. Son duo avec Christina est l’un des meilleurs. Christina en profite donc pour finir son enseignement, et est prête pour s’envoler. On est donc en droit d’espérer de grands moments de chirurgies avec des cas médicaux plus intéressants. Car c’est vrai que dernièrement, ils ne sont pas au top. J’ai beaucoup aimé l’histoire de l’écrivain, celui avec le cou, mais sur ces 3 épisodes, aucun autre n’a été transcendant.

Un autre duo que je commence à beaucoup apprécier, c’est celui de Marc et Avery. Ca colle bien, ils sont très sympathiques et même si la concurrence amoureuse a été frôlée, elle a été évitée et c’est une bonne chose. La dernière chose qu’on aimerait, c’est voir Avery et Marc se battre pour Lexie. Chyler Leigh daigne enfin revenir, et même si c’est un personnage que j’aime beaucoup, je reste sur mon amertume. Sa jalousie envers la nouvelle copine de Marc (qui ne servait qu’à çà) n’a pas été traité en finesse et à trop été expédié rapidement (même si c’était drôle), et on ne peut en vouloir qu’à l’actrice. Lexie récolte donc ce qu’elle mérite, mais gagne son passeport droit vers Marc. Lexie et Marc sont fait pour être ensemble, j’en suis convaincu, mais j’espère que celle-ci ne va pas briser la dynamique de Marc qui avait su trouver son équilibre.

grey's 3

Du côté de Meredith, Sheperd et elle se sont réconciliés tout en douceur, et même si celui-ci m’agace toujours, j’ai hâte que ce couple ré-obtienne Zola. En attendant, Sheperd continue de se la jouer en effectuant des opérations miracles. C’est dommage que ca agace et/ou que les patients ne soient pas attachants. Meredith quant à elle se dispute avec Bailey et travaille sur un autre essai clinique. C’est amusant, Bailey est en forme mais après l’alzheimer, je ne suis pas plus emballé par le diabète.

Autour de ce petit monde virevolte tous les autres. Arizona n’a pas vraiment d’importance mais ca ne me gène pas pour le moment. Callie est un peu plus là et est un personnage que j’aime beaucoup. April mériterait d’avoir plus d’intrigues propre à elle et plus profondes. Le chief qui n’est plus chief n’a jamais été aussi bien que maintenant, ses interventions étant assez amusanst et comme James Pickens Jr qui prend plaisir à jouer, nous, on prend plaisir à voir. Alex reste antipathique, même s’il tente de se racheter et je ne pense pas qu’un jour je trouverais pour lui une quelconque sympathie. Je ne veux pas qu’il disparaisse pour autant, c’est un personnage intéressant. Terminons par Owen qui lui essaye de prendre ses marques en tant que chef. Ca n’a rien d’extraordinaire, mais ca reste regardable.

Côté intrigue, c’était bourré de bonnes idées. Je pense notamment au « heart in a box » qui était assez génial avec une Christina en manque d’inspiration. Faire revenir George O’Malley par le biais de sa mère, c’est aussi une bonne chose. C’était un belle hommage au personnage, et même si je me rappelle de lui, énervant et agaçant, cet épisode aura permit de rappeler que George O’Malley était aussi avant un bon personnage qui avait plein de bonnes intrigues et plein de potentiels. Remercions T.R Knight (ironie quand tu nous tiens) pour avoir fait son difficile, l'enfant capricieux, et s’être fait viré du casting…

grey's 4grey's 5

Grey’s anatomy vient d’enchainer des bons épisodes plus que sympathiques, sur un ton léger, un peu comme le match de base-ball. Le casting au complet était réunis, le sourire aux lèvres, et c’est aussi le sourire aux lèvres que je regarde cette série. Oui, elle fait partie de mon quotidien, un rendez-vous chaque semaine que je ne manquerais pour pas grand-chose.

Guizmo