Revenge-abc-logo-550x309

Justice

étoile 3,5

 

Il suffit parfois d'une bonne fin pour qu'un épisode récupère une demi-étoile voir une étoile à sa notation. C'est ce qui s'est passé cette fois-ci pour Revenge. L'épisode n'avait rien d'exceptionnel (je m'habitue à sa très bonne qualité), même si j'aime beaucoup quand Revenge prend des allures de The good wife. En tout cas, elle n'aurait mérité que 3 étoiles si la fin n'avait pas réussi à me surprendre un peu (pas la révélation finale, hein, mais l'utilisation par Emily du sbire de Victoria entre autre)

Revenge 1Revenge 2

Plusieurs semaines se sont passé dans Revenge, j'ai l'impression, entre l'épisode 17 et le 18. Ca tombe bien, j'ai laissé de côté la série pendant un petit moment. Le procès de Daniel est donc en cours et la neige est arrivée. On oublie les soirées d'été sur la plage et les jolis moments ensoleillés, Revenge devient plus froide, plus sombre et plus implacable. Tout le monde tire ses propres ficelles pour arriver à ses fin, que ce soit Declan, Victoria, son mari, Jack ou bien sure Emily. A ce jeu là, c'est quand même elle la meilleure et le revirement de situation à la fin sur la façon dont elle utilise le petit nouveau a eu le mérite de me surprendre. J'ai même cru pendant un moment que c'était réellement Daniel.

Bon, par contre, il faut que j'avoue quand même que toutes les interprétations de tout le monde sur le coupable et sur la façon dont ils vont gérer le procès ont eu tendance à me perdre. J'ai du mal à m'y retrouver sur qui sait quoi sur qui, et ca me frustre un peu car je ne peux réaliser si Revenge reste crédible ou si elle prend des raccourcis un peu faciles.

Crédible, je pense qu'elle le reste dans sa trame principale, mais il y a quelques moments que je n'aime vraiment pas. La romance entre Victoria et son peintre m'a plus agacé qu'autre chose. Ca sortait vraiment de nul part, les acteurs n'avaient pas d'alchimie, ca sentait vraiment qu'ils se forçaient, et ca n'apportait strictement rien à l'histoire. Quelle idée d'offrir à Victoria un 3ème amant ! J'aurais préféré qu'on la laisse avec le père d'Emily comme véritable amour. Je n'ai pas compris non plus l'échange entre Conrad et le peintre, mais il est parti et je ne m'en plaindrais pas.

Concernant les Graysons, Victoria devient de plus en plus une vipère sans cœur, et Madeleine Stowe excelle de nouveau dans son rôle. Le chantage de l'un des jurées auraient pu être plus "réaliste", je n'y ai pas trop cru. Conrad assume parfaitement son côté de connards mais semble moins cruel que sa femme, Charlotte sombre de plus en plus dans la dépression (on peut la comprendre), tandis que Daniel devient détestable. Je ne comprends pas comment on peut être bête à ce point, même si ses doutes envers Emily sont compréhensibles.

Autres personnages qui commencent à m'agacer, c'est Jack. Son amour aveugle pour la fausse Amanda m'insupporte de plus en plus, et j'aurais préféré qu'on le laisse au canada un peu plus longtemps. A l'inverse, son frère m'énerve de moins en moins, et ça, c'est un bon point. Du côté d'Emily et Nolan, rien de bien extraordinaire. Ils forment un bon duo, je les aime toujours autant, mais la révélation finale sur la mort de son père, orchestrée par les Graysons, ne m'a pas vraiment surpris. Dans mon esprit, c'était plus ou moins évident.

Revenge 3Revenge 4

Revenge continue de mener habilement ces épisodes sans que l'effet "déjà vu" ne se ressente. Les épisodes sont toujours dynamiques, entraînés par de supers acteurs et des révélations plus ou moins surprenantes. En tout cas, hâtes de voir la fin de la saison !!