Saison 1

étoile 3

 

Alcatraz n'est pas la série qui me bottait le plus, ce n'est pas non plus celle que j'ai suivit avec beaucoup d'assiduité, et ce n'est certainement pas celle qui me manquera le plus. Je ne regrette néanmoins pas de l'avoir suivit, même si j'aurais pu consacrer mon temps à de bien meilleurs séries.

 alcatraz 1alcatraz 2

Le plus gros problème d'Alcatraz à mon avis, c'est qu'elle n'avait pas beaucoup d'ambition. Excepté le premier épisode qui introduit de façon correcte la série, tous les autres épisodes se ressemblent et finissent inlassablement par ennuyer un peu. On se focalise trop sur l'enquête pour retrouver le prisonnier, et malgré quelques bons épisodes comme le poseur de bombe, ou le mec du violon, elles ne m'ont pas marquées outre mesure. J'en ai même ratée une je crois à cause de la diffusion canadienne, mais je dois dire que cela ne m'a pas manqué non plus.

Autre petit point qui m'a dérangé, c'est les prisonniers. J'ai adorés tout ce qui concernait les prisonniers et ce qu'il se passait à Alcatraz en 1960, et surtout le docteur Sangoupa. Je n'étais vraiment pas emballé par Parminder Nagra dans le premier épisode, je la trouvais fade; mais c'est celle que j'ai trouvé la plus intéressante au final. Je pourrais presque regretter de ne pas en savoir plus sur elle et sur le passé des prisonniers.  Non, ce qui m'a dérangé sur les prisonniers, c'est qu'en 13 épisodes, beaucoup des prisonniers étaient "gentils". Pour la prison regroupant les plus dangereux criminels, j'ai eu du mal à le ressentir. Certains étaient carrément flippants, je l'accorde, mais il y en avait beaucoup qui étaient là pour une erreur. Bon, ca permettait de s'attacher à ses personnages qui étaient parfois bien plus intéressant que le trio, mais ca enlevait un peu de crédibilité au show.

En parlant du trio, les acteurs n'étaient vraiment pas mauvais, mais les personnages n'étaient vraiment pas attachants. J'ai beaucoup aimé Sarah Jones mais son personnage est un peu froid. Elle est sympathique, mais pas vraiment attachante. C'est un peu le cas du personnage incarné par Jorge Garcia, Soto. Il ne sert pas vraiment à grand chose, n'est pas forcément très drôle, et on ne le voit au final, pas beaucoup. Je suis sure que sa romance avec le médecin légiste aurait pu être vraiment touchante, mais les scénaristes ont voulu prendre leur temps, mais on ne leur laissera au final pas de temps de développer leur histoire. Autre histoire d'amour un peu plus touchante, c'est celle entre Lucy et Hauser même si elle non plus n'a pas été très très développé. Non, du côté des personnages, c'est vraiment les prisonniers et surtout le docteur Sangunpa qui m'a vraiment marqué. Tout le personnel de la prison était aussi très intéressant à suivre, que ce soit le docteur ou le chef. C'est cette partie de la série, l'histoire de la prison en 1960, qui m'a fait revenir chaque semaine.

Je ne me suis pas vraiment intéressé à l'intrigue générale de la série avec le grand père de Rebecca, son oncle, les clés et la fameuse pièce cachée de la prison. La révélation de cette dernière est d'ailleurs peu passionnante (peut-être si on avait laissé le temps à la série). De toute façon, ce n'est pas la seule chose qui restera en suspense. J'ai l'impression que la série à plein de points flous, qu'elle ne résoudra jamais, mais je ne vais pas dire que ca m'importe réellement. Je l'ai déjà oubliée.

 alcatraz 3alcatraz 4

Alcatraz était sympathique à suivre, mais elle s'arrête là. Elle ne m'aura pas marquée, je ne la pleurerais pas, et j'oublierais bien vite ses mystères. Je ne dis pas qu'elle méritait son sort, mais je peux comprendre pourquoi les gens l'ont désertée.