Vampire diaries

1962 / Break On Through

étoile 2,5/étoile 3

 

Je me plaignais de Vampire diaries avec son schéma trop répétitif entre la famille de Klaus et les autres, tout tournant autour de les tuer sous fond de galas et de fêtes plus somptueuses que les autres. Je voulais que ca s'arrête, les scénaristes m'ont écouté (à tord) car malheureusement, une fois qu'on enlève ce côté là à la série, c'est creux, et je me suis vraiment ennuyé.

Vampire 1Vampire 2

Bye Bye donc la famille des Originelles. Malheureusement, sans eux, il ne reste pas grand chose à se mettre sous la dent. On se coltine donc 2 épisodes vraiment ennuyeux qui permettent au moins de boucler l'intrigue du tueur en série (j'espère!). Cette intrigue était bien pire que celle des fantômes en début de saison, et la conclusion trop facile. Les différents twists et révélations semblaient aussi être un peu tirés par les cheveux, et la soudaine gentillesse du Docteur Fell pas vraiment crédible (Depuis le début, elle fait çà pour les aider... mouais). Bonnie vient encore une fois à la rescousse et sauve Alaric de la folie avec sa magie (solution de facilité, quand tu nous tiens !). Le retour dans le passé sur les ancêtres d'Elena pour tout expliquer était sans saveur et creux, et cela ne servait qu'à d'introduire un personnage, pas forcément le pire, mais pas forcément le plus intéressant non plus. On en profite aussi pour revenir sur Jeremy (brievement). Je m'attendais à un beau cliffhanger sur lui, mais même pas et au final, c'est peut-être mieux. Savoir qu'il est loin, vivant une vie normale à de quoi rendre sa sœur triste mais soulagée, et j'aime bien !

Pendant donc qu'Alaric est en proie à la folie, Matt après quelques passages sympathiques avec Elena rejoint les absents. Du côté de Caroline, on la colle à Bonnie qui récolte l'intrigue la plus chiante de ces 2 épisodes. Sa mère est aussi antipathique que son intrigue, et n'arrive pas à me procurer une quelconque sensation excepté l'ennui profond. Bonnie ne connaissait même pas cette femme 3 heures plus tôt, mais elle devient tout à coup la personne la plus importante et la plus capitale de sa vie. Son départ ne fait donc que m'enchanter, mais si je n'en ai pas compris la logique. Heureusement donc que Caroline était là pour rendre cette histoire plus sympathique qu'elle ne l'était !

Malheureusement, si on se penche du côté des Salvators, rien de bien non plus de ce côté. Elena joue toujours les petites égocentriques (tout est de sa faute, blablabla), tandis que Stefan est en proie à ses problèmes de sang. Ca fait un peu répétitif, et déjà que la première fois, c'était déjà chiante, je ne vous fait pas dire la 2ème. J'espère que cette intrigue sera bouclée assez rapidement. Les différents dialogues entre les 2 frères n'étaient pas non plus mauvais pour autant, mais ne servait qu'à enfoncer un clou déjà planté bien profond.  

Mon lot de consolation : Rebekha ! Le seule des Originelles encore présente et on ne s'en plaindra pas puisque j'ai beaucoup apprécié sa présence. Sa recherche de l'arbre blanc était en plus la plus intéressante à mon goût, mais malheureusement, elle se termine assez vite et trop facilement. Une intrigue bâclée je dirais...

Vampire 4Vampire 3

Lors de sa première saison, Vampire diaries a eu du mal à me convaincre, mais une fois qu'elle l'a fait, j'ai dévoré les épisodes avec joie, sans honte de mon plaisir. Mais depuis cette saison 3, mon plaisir a nettement perdu de sa saveur et je me demande encore comment j'arrive à me motiver de continuer la série.