private_practice

Are You My Mother? / The Standing Eight Count / Losing Battles

The Time Has Come / Too Much

étoile 3

 

Si Private practice récupère 3 étoiles pour ces 5 épisodes, ce n'est pas car ils étaient tous moyens, mais car elle a alterné entre les bons épisodes mais aussi les moins bons. Pourtant, même si certains de ces épisodes alliaient de bonnes idées, la série au final ne me passionne vraiment plus, et commence même à m'ennuyer. De toute façon, la seule raison qui m'a poussé à me replonger dans la série, c'est grâce au cross over qui aura lieu dans les prochains épisodes avec Grey's anatomy.

Private practice 1Private practice 2

Si la saison 5 n'est pas parfaite, elle avait au moins le mérite de replacer Addison au centre de la série, et surtout faisait enfin avancer le personnage par rapport à son désir de grossesse et d'enfant. La série nous avait même quittée en décembre sur un petit cliffhanger sur la dernière chance d'Addison d'enfin tomber enceinte. Pour moi, je ne voyais vraiment pas Addison ne pas tomber enceinte, mais les scénaristes en ont décidé autrement. Pourquoi ne pas la faire tomber enceinte ? Je ne vois vraiment pas de raison à cela, pour moi les scénaristes  se sont tirés une balle dans le pied et on fait reculer le personnage, là où Addison a déjà été. Le pire, c'est que dans l'épisode 10, on ne revient même pas la dessus, et on fait comme si de rien était. Après avoir perdu l'espoir de tomber enceinte, Addison retombe dans des intrigues pas vraiment intéressantes qui sonnent un peu comme un air de déjà vu. On lui colle une patiente jeune enceinte qui ne veut pas garder son bébé, et les choses vont trop vite, se mettent en place de façon trop bancale pour qu'on y croit et qu'on y soit touché, malgré tout le talent de Kate Walsh. Après çà, elle continue de voir son psychologue, rompt tout en douceur avec Sam et se rapproche de Jack. Je ne suis pas un grand fan de Jake, sa tendance à sortir toujours les bonnes choses quand il faut à tendance à m'agacer, mais son duo avec Addison marche super bien. On voit qu'il y a une bonne alchimie entre Kate Walsh et Benjamin Bratt. L'épisode où ils partent en conférence m'a bien amusé. Par contre, j'ai vite déchanté quand le triangle Jack/Addi/Sam s'est mis en place.

Private practice 3 (2)

Du côté des autres personnages, un gros morceau vient avec Coop et son enfant. Je me souviens avoir écrit qu'Erica, la mère de Mason, ne devrait pas passer la saison, mais j'avais imaginé quelque chose de plus brutale, à la manière de Dale. Ce n'est pas plus mal, puisque cela permet de tenir Amelia occupée, et les discussions sur comment réagir et surtout s'il faut en parler à Mason sont assez intéressantes. Bon, l'intrigue commence néanmoins à sérieusement à m'ennuyer, Erica et Coop m'énervent à être aussi buttés, surtout lorsqu'ils ont tous les deux tords. Heureusement, Charlotte est toujours là, et sa relation avec ce fils qu'elle n'a pas voulu se met en place de façon assez belle, et c'est même mignon. Quoiqu'ils en soient, l'intrigue d'Erica risque d'être usée jusqu'à l'os, devient même le coeur du cross over (pas vraiment d'apparition d'Addison au Seatle grace à prévoir malheureusement, mais au moins, la confrontation entre Dereck et sa sœur que j'attends avec impatience). Au final, Erica n'aura servit qu'à donner assez rapidement un enfant au couple de Charlottee/Coop.

Et puis, il y a les autres. Si je ne pouvais plus voir Violette et Pete en ce début de saison, le fait qu'ils soient séparé me permet de réapprécier Violette (même si elle agace toujours autant avec ses patients). Elle fricotte même avec un bel ambulancier, et même si c'est mignon, Scott est trop parfait (sorti tout droit d'un magasine) pour rester longtemps. Malheureusement pour moi, j'ai bien l'impression que Pete et Violette risquent de se remettre ensemble. Du côté de Sam, depuis qu'il n'est plus avec Addison, on ne sait pas trop quoi en faire. On en profite donc pour lui ramener sa sœur disparu depuis 15 ans, et si pour l'instant, ca n'a rien d'exceptionnel, ce n'est pas non plus l'intrigue la plus ennuyeuse qu'il soit, et je ne suis vraiment pas emballé.

Ah, et il y a Sheldon. Sheldon n'a jamais été le personnage préféré des gens, mais je l'ai toujours bien aimé. Il n'a toujours pas le droit à sa propre intrigue, mais il récupère néanmoins les cas médicaux les plus intéressants (car il faut avouer que les autres n'ont rien de bien originaux et tendent plus à être ennuyeux, et pour une série médicale, c'est problématique). Je me souviens du militaire violé par son supérieur, et on se rappelle alors que oui, Private practice était doué pour nous sortir des cas tabous et toujours traité avec finesse.

Private practice 3private practice 5

Est-ce horrible de souhaiter la fin de Private Practice ? Peut-être, mais en tout cas, la série s'essouffle trop pour être passionnante. J'aimerais donc une belle fin pour ne pas gâcher les bons moments que j'ai pu avoir avec la série.

Guizmo