Awake
 

Pilot

étoile 4

 

De toutes les nouveautés, c'était Awake qui m'intriguait et que j'attendais le plus, et on peut dire que ma patience a été mise à rude épreuve. Je savais que mes attentes étaient trop hautes et que j'en attendais trop, mais je n'ai pas été trop "déçu" du résultat. Je m'attendais à différent, à quelque chose d'un peu plus émouvant, même si l'histoire reste touchante. Je pense qu'avec un scénario comme celui-ci, la série aurait eut plus sa place sur le cable où le côté procéduriale aurait laissé sa place à un approfondissement des personnages.

Awake 1Awake 2

Je ne crois pas qu'on pourra y échapper, mais une page dans le monde des séries se tournent, et offre la place à un nouveau chapitre fait de procédurier et de sitcoms. C'est le point faible de la série, le fait que le héros soit un enquêteur et qu'à chaque semaine nous auront le droit à une nouvelle enquête. Ce n'était pas non plus ennuyeux, ca se laissait suivre quand même avec plaisir, mais j'ai peur de me lasser de ce côté judiciaire, comme c'est le cas avec Alcatraz. J'espère du coup que Awake suivra plus les traces de The good wife pour le coup. Du côté des acteurs, on trouve Steve Harris et Wilmer Valderrama dans le rôle des co-équipiers, et ils ne m'ont pas, pour l'instant, marqués.

Le point fort revient donc à l'originalité du scénario avec ce père et mari qui, après un accident, se retrouve jour après jour à alterner de réalités où dans la première sa femme aurait survécu et dans l'autre son fils. Si l'accident survient trop rapidement pour marquer, l'histoire qui en découle était très touchante, mais pas larmoyante, et pour l'instant assez sobre en émotion. La scène du match de tennis avec son fils (Dylan Minnette) a tout de même réussi à me faire couler une larme, mais c'était tout. Hannah, sa femme, est d'ailleurs assez transparente pour ne pas dire antipathique. Je n'ai pas du tout été séduit par Laura Allen alors que je sais qu'elle est capable de dégager une certaine sympathie (Cf. Les 4400), on aurait presque dit qu'elle jouait mal. On a même du mal à ressentir une quelconque peine émaner d'elle. En même temps, à côté d'un acteur aussi talentueux que Jason Isaacs, c'était dur de trouver une actrice aussi douée, même si ce n'était pas impossible du tout !

C'est donc Jason Isaacs qui porte le show avec une prestation sans faute, et la scène où il se réveille perdu, ne sachant plus dans quelle réalité il est, était excellente ! A côté de lui, il y a aussi B.D Wong et Cherry Jones, les deux psychologues et c'est ce côté là que j'ai préférée à l'épisode. En même temps, j'ai toujours été attiré par la psychiatrie, mais j'ai trouvé fascinant leur combat interposé pour savoir quel était le rêve et quel était la réalité. Pour ma part, ce n'est pas une question dont j'ai envie d'avoir la réponse pour l'instant, je préfèrerais que la série développe plus les relations entres les différents protagonistes, assez pauvres pour l'instant, ainsi que le développement de chacun des personnages.

Awake 4Awake 3

Awake a tout pour être une grande série, une série merveilleuse, mais seulement à la condition qu'elle développe un côté plus personnel en misant sur les personnages et leurs évolution; et non en misant sur le côté cop-show de la série.


Guizmo