smashNBC-e1305687073156

Callbacks

étoile 4

 

Malgré une importante chute d'audience, je n'ai pour ma part, pas vraiment de reproches à faire à ce deuxième épisode de Smash. Car outre des prestations musicales très bonnes, le série approfondit ses personnages et leur relations en y ajoutant une pointe d'humour et une touche d'émotion, chose que très peu des nouvelles séries des grands networks font encore.

Smash 2Smash 3

Si je devais trouver des défauts à la série, je ne parlerais que de la dernière prestation musicale de Megan Hilty, pas franchement exceptionnel et un peu long. C'est dommage car tous les autres numéros étaient sympas. J'aime beaucoup la façon dont la série mélange les entrainements avec la réalisation finale tout en jouant sur le mystère "qui sera Maryline". D'ailleurs, j'ai été très surpris de la voie qu'on empruntait les scénaristes en éjectant Karen et en donnant le rôle à Ivy. Je me suis douté qu'ils devaient se décider à choisir une Maryline, et vite avant de lasser et d'agacer, mais je ne pensais pas qu'Ivy "gagnerait". Je ne vois pas Karen faire des coups de Bitch pour récupérer la place au contraire de la blonde. Comment vont-ils donc faire pour garder Karen dans les parages? Lui proposer un autre rôle jusqu'à ce qu'Ivy tombe malade ou se blesse ? En tout cas, Katherine McPhee ne peut et ne doit pas disparaitre (de toute façon, personne ne croit le contraire) car j'aime beaucoup sa voix et le personnage même s'il reste assez cliché. Le coup du rencart avec le petit ami qu'elle zappe pour un entrainement n'était vraiment pas ce qu'il y avait de plus original mais ce n'était pas encore trop dérangeant. En tout cas, leur couple ne risque pas de faire long feu, et c'est dommage car ils sont très mignons.

Autre personnage que j'adore, c'est celui de Julia. Ses problèmes d'adoption sont dès le deuxième épisode très touchants, et il y a une touche de réalisme qui fait énormément de bien. D'ailleurs, tout l'épisode est très réaliste lors des scènes de la vie quotidienne très simples et très touchantes à la fois, et c'est une chose que j'apprécie énormément dans Smash. Bon, si on cherche la petite bête, on pourrait dire que la scène où Julia lit sa lettre est un peu trop tire-larme mais personnellement, j'ai juste été touché par son discours... un peu moins par celui avec son fils que j'ai pour le coup, pas trouvé très subtiles par rapport au reste de la série.

Eileen aussi est pas mal dans son genre. J'adore vraiment Anjelica Huston, et sa scène au restaurant m'a bien fait rire. Il y a eut plusieurs moments dans cet épisode qui m'ont fait rire, des petites répliques sarcastiques ou des regardes et j'aime beaucoup. Petit problème par contre, c'est que j'ai du mal à comprendre cette histoire My fair lady, on verra bien mais j'espère que ca ne me gâchera pas mon plaisir.  

Du côté de la comédie musicale, les choses avancent pour le moment tranquillement, pas de problèmes à l'horizon mais on est pas naïf, et on se doute bien qu'ils vont vite arriver. Le fait qu'Ivy ait couché avec Dereck sent le sapin aussi, des scandales d'harcèlements sexuels vont vite arriver, et la rivalité entre Ivy et Karen ne va faire que commencer. Un petit mot sur les prestations chorégraphiques que j'adore vraiment, que ce soit celle du première épisode ou celle-ci.

Smash 4 (2)Smash 5

Je n'ai absolument pas vu les 40 minutes de cet épisode de Smash passer. La série continue sur sa lancée en posant les bases avant que les choses sérieuses commencent et étoffe des personnages tous intéressant et joués par une palette d'acteurs excellents. Smash arrive même à me rendre impatient du prochain épisode.

Guizmo