desperate_housewives_iso

What's the Good of Being Good?

étoile 2,5

 

Encore une fois, et sans vraiment énormément de surprise, Desperate housewives nous sert un épisode moyen. Par contre, ce n'est pas Gaby, ni même Susan, qui nous offre l'intrigue la plus ridicule, mais Lynette, malheureusement pour nous ; donc heureusement que la descente aux enfers de Bree reste le temps fort de cette saison.

Desperate housewives 1Desperate housewives 2

 Commençons directement par ce qui fâche, c'est à dire Lynette. Les scénaristes n'ont donc rien à dire sur la Lynette célibataire ? Ne peuvent-ils par en profiter pour faire évoluer le personnage vers  quelque chose de nouveau ? A croire que non, on se contente de nous servir encore une fois une intrigue sur le fait que Lynette s'est comportée comme une garce vis à vis de Tom. Après un diner aussi douloureux pour nous que pour le rencart de Lynette, vraiment pas très drôle mais vraiment agaçant, celle-ci finit par enfin prendre conscience de toutes ses erreurs. M'enfin, ce n'est pas une première et je me demande si elle a bien compris pour finir. Il serait vraiment tant !

 Du côté de Susan et Gaby, il y a de l'amélioration. On devrait les coller ensembles plus souvent, la pilule passe mieux. Bon, ca ne choque personne que Bree qui a mentit pour les protéger se fait exclure comme une pestiférée et que Susan qui attire les ennuis pour des motifs assez vaseux s'en sort sans rien. En tout cas l'intrigue de la fille de Sanchez aurait pu être mieux traitée, plus en finesse et un peu moins rapidement. Eva Longoria arrive tout de même à être un semblant juste et même si je suis pas fan de Justina Machado, on peut dire qu'elle est douée.

 Je passerais aussi rapidement sur Renee, je la préférais largement au côté de Bree, mais elle est ici relié à Ben. Comme je le redoutais, le type de la mafia revient et risque fort de prendre une part important. L'idée que Mike puisse trépassé m'a traversé la tête, et ca n'aurait peut-être pas été si mal, Susan aurait enfin une raison de déprimer. Tout ca pour revenir à Ben et ses problèmes d'argents, vraiment pas passionnant. Ha si, Renee m'a fait rire avec sa coupe de cheveux, mais bon, ca restait anecdotique.

 Terminons donc sur une note positive, qui revient une fois de plus à Bree. Pour ceux comme moi qui tombe de temps en temps sur un épisode de M6 le midi, on se rend compte à quel point le personnage à évoluer. La dernière résistance de Bree finit par céder, elle n'a plus peur du regard de ces voisins, chose impossible avant, et tout cela en restant à la fois drôle et touchant !

Desperate housewives 3Desperate housewives 4

Cet épisode de Desperate housewives n'est certainement pas mémorable, mais puisque Marcia Cross s'amuse et se démène toujours autant pour son personnage, on arrive à faire abstraction du reste pour se focaliser sur elle.

Guizmo