desperate_housewives_iso

What's to Discuss, Old Friend? / Who Can Say What's True?

étoile 4/étoile 2,5

S’il y avait une chose à laquelle je ne m’attendais pas vraiment et qui me fait super plaisir, c’est quand même la remontée de la qualité des épisodes de Desperate housewives. M6 diffuse actuellement la saison 1 de la série, et j’ai été pris d’un vent de nostalgie. Oui, desperate housewives était excellente à ses débuts, et rien que de retrouver un peu de cet ancien desperate housewives me redonne confiance pour la fin... Ca, c’était avant de voir l’épisode 11. Oh, il n’était pas mauvais, mais à 13 épisodes de la fin, il n’avait rien de bien extraordinaire et n’était même pas drôle.

Desperate housewives 1Desperate housewives 2

Le 10ème épisode, celui de la reprise de la pause hivernal recommençait sur la fin du 9. Je pense que très peu de personnes ont dû croire que Bree allait réellement se tirer une balle, l’idée qu’elle puisse aller jusqu’au bout ne m’avait même pas traversé l’esprit, mais cette scène est sans doute l'une des meilleures de Desperate housewives depuis bien longtemps. Il en résulte alors un rapprochement Bree/Renée que je n’avais pas vu, mais qui est au final, l’une des meilleures choses de ces 2 épisodes. Le duo fonctionne bien et même s’il n’est pas hilarant, il est au moins touchant. Leur amitié se concrétise donc en fin du 10, et Renée en profite en épisode 11 pour sortir Bree. Une intrigue pas originale du tout, du vu et du revu pour Desperate housewives mais on se surprend encore à sourire quand Bree sort du jardin nue, derrière un matelas. Cette intrigue aboutit aussi sur une Bree qui sort en boite et semble prête à coucher à droite et à gauche pour oublier sa propre solitude, et je ne suis pas vraiment fan de la tournure des événements. En même temps, Bree en marie couche toi là, ca casse un mythe. Bree récupère aussi une mystérieuse lettre, et je n’ai toujours pas d’idées sur l’auteur. Ma seule théorie serait Mme McKlunsky car c’est la seule qui est là depuis le début et qu’on voit peu. On a tendance à l’oublier. Pas de réconciliation de Bree avec ses amies en vue non plus, et c’est assez triste l’air de rien.

Du côté de Lynette et Tom, alors qu’on croit que le petit couple va se remettre tout doucement ensemble, Lynette renvoit Tom dans les bras de sa petite amie à Paris. Lynette se retrouve donc seule et apprend à gérer une maison avec l’aide de deux de ses enfants. C’est dommage qu’on ne revoit pas les jumeaux pour la séparation de leurs parents mais bon. Si l’intrigue de Tom et Lynette en épisode 10 est touchante, l’intrigue de Lynette sur l’électricien n’a rien de drôle. Heureusement que la conclusion est bonne. Avant de partir,  Tom en profite pour mettre l’avocat au courant (le mari de Lee dont j’ai oublié le nom), les personnes non au courant du meurtre commencent à se faire rares.

Desperate housewives 3

Gaby reste fidèle à elle-même, ni drôle et pas forcément très fute-fute. On laisse planer le mystère sur un Carlos toujours alcoolisé qui aurait pu renverser Chuck. Je n’y crois pas, et j’en profite pour saluer la prestation de plus en plus mauvaise de l’acteur. En épisode 10, on apprend la mort de Chuck, la série ne fait pas planer un éventuel suspense sur le personnage, et c’est pas plus mal. Mais Gaby s’empresse de courir au poste de police et ce n’était pas drôle, et franchement, à la place des inspecteurs, je me serais posé de sérieuses questions. Sa menace à Carlos était bien ridicule aussi ! Dans l’épisode 11, Gaby doit faire face à un diner avec des clients de Carlos, et mes critiques restent les mêmes, pas drôles. Ca m’a fait plaisir de revoir Jacqueline McKenzie mais ca s’arrête là.

On terminera sur Susan qui nous accable d’un intrigue pitoyable en épisode 10, heureusement que le reste de l’épisode était bien pour oublier ces passages. Elle veut s’en aller, elle n’arrive pas à oublier le beau père de Gaby, elle a bonne morale et cela débouche sur une prise de conscience : elle doit aller voir la famille de celui qu’elle a tué pour les aider. Oh, mon dieu, pour sortir un truc comme çà, elle aurait pu y penser plus tôt. Enfin, même si c’est très mal amené, la scène entre elle et la fille du beau-père avait son petit côté touchant mais le truc des légos était franchement ridicule. L’intrigue se termine aussi sur un pseudo-suspense voulant nous faire croire que la femme du beau-père de Gaby risque de causer des problèmes mais je n’y crois qu’à moitié. A voir! d’autant plus que même si elle ne me dérange pas, je ne suis pas fan de Justina Machado. Et pendant que sa femme n’est pas là, Mike se récolte une intrigue avec Ben, grand absent de l’épisode 10. Je ne crois pas en la théorie selon laquelle il serait le responsable des lettres mais bon. L’intrigue n’était pas vraiment passionnante ni très intéressante. Mike et Ben forment un mauvais duo avec une mauvaise intrigue. J’espère que l’intervention d’un soi disant mec de la mafia s’arrêtera là car je ne serais pas du tout emballé si Desperate housewives retournait sur ce chemin. Tout ca en tout cas pour dire que Ben a des problèmes d’argents, qu’il n’est pas si gentil qu’on voulait nous le faire croire (sans blague) et que Renée risque d’en payer les pots cassés. Rien que cette éventualité me fait de la peine, car je commence sérieusement à m’attacher au personnage.

Desperate housewives 4Desperate housewives 5

Je suis mitigé pour Desperate housewives. Après un épisode plutôt bien, elle nous sert un épisode plutôt moyen. J’ai du mal à imaginer la suite de la série, mais pour sa dernière ligne droite, je m’attendais quand même à quelque chose de plus consistant et passionnant.

Guizmo