Once upon a time

Desperate Souls / True North

étoile 3/étoile 3,5

Malgré ses défauts, Once upon a time reste une série très divertissante et bien plus originale que la plupart, mais j’espère de tout cœur qu’elle deviendra rapidement plus ambitieuse dans ces épisodes et qu’elle ne se contentera pas de distiller les informations et l’avancée de la trame globale au compte gouttes. Car il faut avouer que les épisodes sur Rumpelstiltskin et celui sur Ansel et Gretel n’avaient rien de bien extraordinaires.

Once upon a time 1Once upon a time 2

L’épisode 8 restait donc plaisant mais pour un épisode centré sur l’étrange personnage, on était en droit à s’attendre à mieux, surtout que Once upon a time nous a déjà offert mieux. On nous explique donc comment Rumplestillskin obtient ses pouvoirs et rien dans le déroulement de l’histoire n’était vraiment surprenant. On apprend qu’il a un fils, qui aura certainement un rôle à venir, mais c’est tout. On nous montre aussi le personnage sous un jour qu’on aimerait ne pas voir. Sa lâcheté et sa faiblesse cassent un peu l’aura mystérieuse et inquiétante qu’on essaye de donner au personnage, mais puisque Robert Carlyle reste un très bon acteur, ca passe encore relativement bien.

Du côté de Story-brook, c’est l’élection du nouveau chérif après la perte de Graham. Je regretterais que la série reprenne bien après la mort du personnage, mais tant pis, sans s'y attarder plus que çà. L’histoire est un peu plus surprenante, surtout avec la participation de M.Gold et ses plans assez tordus ! Presque un peu trop. Les faces à faces entre Emma et Regina n’ont rien non plus d’exceptionnels, la scène de l’incendie était sympa mais rien de plus. Mary Margaret est un peu absent de l’épisode, même si ce n’est pas trop gênant, tout comme le miroir de la méchante Queen alors que c’était l’occasion de mettre en avant le personnage. Peut-être pour plus tard.

Once upon a time 3
J’ai préféré l’épisode 9, même si l’histoire se focalisait sur deux nouveaux personnages qui n’ont aucune importance pour l’histoire globale et qu’on ne reverra sans doute pas. Enfin, la revisite du conte de Hansel et Gretele était plus que plaisante malgré la piètre prestation des deux enfants. Je retiendrais la participation d'Emma Caufield en guest dans le rôle de la sorcière aveugle que j’ai adoré, et ca fait toujours plaisir de revoir l'actrice. Ce qui était bien dans cette histoire surtout, c’est qu’on arrive à intégrer l’histoire de la pomme empoisonnée de Blanche neige, et rien que ce petit détail change tout. Il y a aussi le parallèle entre l'histoire de famille de Régina et les enfants qui étaient sympas aussi. 

Du côté du monde réel, c’est le combat encore Regina et Emma. L’une veut expulser les enfants, l’autre veut réunir le père des enfants. Le déroulement n’a rien d’exceptionnel non plus, et c’est un peu trop bon enfant pour être vraiment excellent, mais le parallèle avec Emma était touchant. Je retiendrais aussi de cet épisode la scène où Emma et Mary Margaret s’avouent qu’Henri pense qu’elles sont mère-fille, très émouvant. L’épisode se conclut aussi sur l’arrivée d’un nouveau personnage. On a l’impression qu’Emma le connait, le père d’Henri ? (même si je pense que l’explication est tout autre), mais en tout cas, aucun étranger n’est censé arriver et ca titille ma curiosité.

Once upon a time 4Once upon a time 5

Once upon a time ne nous offre donc pas ses meilleurs épisodes, mais lance quelques petits détails importants par ci par là. La série reste toujours un très bon divertissement mais tant qu’elle ne fera qu’esquisser son histoire, elle ne restera que sympathique.

Guizmo