Neverland-neverland-2011-26907648-1600-1200

Part 1 et Part 2

étoile 2,5

 

Je n’ai pas une grande expérience des miniséries. J’avais tenté Kingdom hospital à ma plus grande déception et je ne la conseille à personne. Pendant l’été, j’ai aussi vu Mildred Pierce que j’ai beaucoup aimé, surtout Kate Winslet, mais je n’en garde pas non plus un souvenir transcendant. Alice est toujours là, mais je n’ai pas la motivation de la regarder et Bag of bones vient d’arriver, et j’ai hâte de la commencer. Je me suis lancé dans nerveland un peu sur un coup de tête, et avouons le, surtout pour Anna Friel. Malheureusement, ce n’est pas Neverland qui va me réconcilier avec les miniséries.

Neverland 1Neverland 2

La série n’est pas mauvaise, et j’ai même adoré la première partie. Les décors étaient bien fait, les effets spéciaux étaient plus que correctes et même parfois carrément réalistes, mais passé l’effet de curiosité et la révélation sur l’histoire du pays imaginaire, on tombe dans une histoire classique et pas forcément bonne. La deuxième partie était donc assez ratée, surtout les passages où Peter vole, plus ridicules les uns que les autres, laissant un gout amer à la minisérie qui avait pourtant bien commencé.

Le meilleur de cette minisérie vient donc des explications du conte de Peter Pan, mais comme c’est tiré d’un roman, on ne peut pas vraiment y attribuer les mérites aux scénaristes. Cette utopie et cette histoire de planète était intéressante, et aurait mérité une plus grande importance je pense. Les acteurs ne sont pas mauvais non plus, mais Rhys Ifans en capitaine crochet n’est pas forcément l’acteur le plus convaincant, et Charlie Rowe était assez agaçant en Peter. Heureusement que les références au conte était là, comme Lily la tigresse, ou même les orphelins (bien qu’assez en retrait) ; mais je resterais triste de l’absence de la grotte en forme de crane et déçu des explications concernant la perte de la main du Capitaine Crochet (j’étais persuadé qu’il avait perdu sa main mangée par un crocodile).

 Neverland (

Les deux gros problèmes aussi de cette minisérie viennet de la rapidité avec laquelle certaines scènes importantes sont expédiées et au manque d’approfondissement de certaines relations : La rivalité entre le capitaine crochet et Peter sort un peu de nulle part alors que 5 minutes auparavant, c’était les meilleurs amis, et ca gâche un peu tout puisque cette rivalité est au cœur du conte et on aurait aimé comprendre pourquoi de relation quasiment père-fils, ils sont devenus aussi ennemis. Ce qui fait qu’on ne comprend pas non plus pourquoi Hook se rallie si rapidement au clan des pirates. Heureusement que les indiens étaient là et bien crédible dans leur histoire. Ne vous attendez pas non plus à une fée clochette digne de Disney, on nous sort un être argenté assez hideux, et si vous vous attendiez à une immense participation de Keira Knightley, elle ne prête que sa voix, et ce pour 3 répliques.

 Neverland 3Neverland 4

Au final, Neverland n’est qu’un téléfilm parmi tant d’autre qui pourrait être diffusé le dimanche après midi. Si la première partie reste bonne, cela ne suffit pas à nous faire oublier les nombreux petits défauts de la série. Si vous êtes tenter pour la regarder, allez-y, mais ne vous attendez pas à quelque chose d’excellent. Et pour ceux qui hésitent, choisissez autres choses, vous pourrez certainement trouver mieux, même si y’a pire.

Guizmo