desperate_housewives_iso

Always in Control

étoile 3,5

Je pense que Desperate housewives mérite cette semaine de dépasser les 3 étoiles. Ce n’est pas encore parfait, et la série n’a pas retrouvé sa splendeur d’avant mais il faut reconnaitre que cet épisode est efficace alors même qu’il n’est pas particulière drôle. L’histoire de Lynette était émouvante, celle de Bree était prenante, Susan n’était pas agaçante mais Gaby assez énervante (et oui, ce n’était pas parfait).

desperate housewives 2desperate housewives 3

C’est Lynette qui hérite à mes yeux de la plus belle scène de l’épisode, celle qui m’a décroché une petite larme, avec le passage dans la voiture. Elle fait un joli discours à sa fille, très sobre mais intense et criant de vérité. C’était poignant et Felicity Huffman nous prouve encore une fois son talent. J’aime beaucoup quand une série arrive à m’émouvoir autant en restant si simple. L’intrigue en elle-même n’était pas particulièrement originale, mais elle était bonne. Andrea Parker a fait de la figuration, ce qui est dommage mais pas forcément dérangeant et Tom ne m’a jamais autant agacer. Pourtant, on ne le voit pas tant que çà, mais il semble être heureux sans Lynette et l’air de rien, ca énerve. J’aimerais tellement les voir se remettre ensemble, Lynette me déchire le cœur. Une autre qui m’a ému dans cet épisode est … Juanita ! Et oui, et ce n’est pas la première fois que la petite me fait de la peine. Gaby n’est pas une bonne mère. Oui, elle aime ses enfants, mais elle est tout de même assez égoïste la plupart du temps. Là aussi c’était simple, et c’était joué tout en finesse (même Eva Longoria était crédible). Par contre, je n’ai pas aimé l’histoire de Lee and Bob qui ne servent définitivement à rien et qui ne font plus rire personne depuis bien longtemps, comme la sœur de Juanita (qui s’appelle Celia au passage… oui oui, comme Lee, je l’appelais "the other one"). Le diné n’était pas drôle n’ont plus et sans la discussion mère-fille, l’intrigue des Sollis ne m’aurait certainement pas autant plus.

Oui, Susan n’était pas agaçante mais son histoire avec le peintre commence à trop durer, et dans le fond, c’est traité un peu facilement. Susan me plait déjà plus quand les quatre héroïnes sont réunies (toujours de bons moments) et on remercie Bree pour ca. Bree est au cœur de cette saison et fait avancer l’histoire. Ben sert même à quelque chose ! Tout se goupille un peu trop facilement à mon goût, mais les choses s’enchainent et tout vole en éclat et part dans tous les sens, Bree semble moins « intelligente » qu’avant en agissant assez bêtement (on met çà sur le coup de la pression), les secrets sont exposés, et comme c’était assez bien réalisé, ca passe. Le retour de Chuck se fait aussi et heureusement que Marcia Cross arrive à sublimer tout ce qu’elle fait, car cela donne une scène assez intense, malgré le jeu assez faible de Jonathan Cake, et à nous faire oublier quelques facilités scénaristiques et incohérences.

desperate housewives 4desperate housewives 5

Enfin un bon épisode pour Desperate Housewive. Je n’attends plus grand-chose de la série, mais je suis preneur de toutes les bonnes choses qu’elle me donnera. On peut tout de même espérer que cela continue mais je ne mettrais pas de grands espoirs la dedans. Au moins, je ne serais pas déçu.

Guizmo