desperate_housewives_iso

Witch's Lament

étoile 3

Si Desperate houwewives a définitivement perdu son côté nostalgique qu’on nous avait tant promis avec des retours de personnages, des retours aux sources ect, elle arrive ici à retrouver un semblant d’humour qui nous permet de passer un moment agréable. Cet épisode était donc centré sur Halloween et j’ai toujours aimé découvrir cette fête américaine dans les séries avec leur magnifique costume et leurs magnifiques décors, et même si cet épisode ne valait pas celui de la saison 4 où Danielle perd les eaux, déguisée en sa mère, il a le mérite d’être mieux réussit que l'épiosde 4 et 5 de cette saison.

Desperate housewivesDesperate housewives 2

Tandis que Tom batifole avec la doctoresse, celle-ci propose de créer le costume de Penny. On ne peut que comprendre Lynette de vouloir le faire elle-même et il en résulte alors de bons moments. La scène de Penny en chat sexy valait le détour, et la scène qui en a suivit entre Lynette et la doctoresse était très émouvante. Andrea Parker est une actrice bourrée de charisme qu’on voit peu à la télé, et j’espère sincèrement qu’on la reverra dans desperate housewives (ou ailleur). Son duo avec Felicity Huffman fonctionne très bien et leur scène était l’une des meilleures de cet épisode. Un autre duo qui fonctionne bien, c’est celui de Renee et Ben, c’était drôle et même touchant, et je commence de plus en plus à apprécier Vanessa Williams en housewives.

Un autre moment bien marrant de cet épisode revient à Gaby et Bree. Même si Bree est un peu ridicule à croire que Ben va changer de terrain pour juste 3 œufs lancés sur sa fenêtre, l’histoire des grenouilles était déjà mieux, et voir Gaby chasser des grenouilles en robe de grand couturier, ca valait le coup. Le coup des grenouilles échoue, et naturellement les deux copines embarquent Lynette pour déterrer le corps. Une scène qui aurait pu être très bien, l’une des meilleures de la saison surement, mais qui a été gâchée par cette envie de vouloir la mettre en introduction pour générer un pseudo suspense. Grosse erreur puisque ca ne sert à rien et tout le monde avait deviné que le corps aurait disparu. Je m’attendais à quelque chose de plus originale et la déception est quand même grande. C’était quand même assez pitoyable, avouons-le ! J’espère aussi que les scénaristes ont une bonne explication pour expliquer cette mystérieuse personne qui sait tout, et j’espère sincèrement que ca ne va être tiré par les cheveux où tourner au pétard mouillé.

 Carlos continue de sombrer dans l’alcoolisme avec une intrigue assez peu subtile. Tu bois, allez hop, aux AA, comme si les AA devenaient la réponse miracle à tout. Je ne parle pas que pour Desperate ici, mais pour un peu toutes les séries en générales qui commencent à utiliser les AA à tord et à travers dès qu’une bouteille de vin apparait. Ca décrédibilise une association qui doit être d’un grand secours pour les vrais alcooliques et c’est dommage. Pour une fois, Desperate housewives ne tombe pas vraiment dans cette facilité et Carlos commencent d’abord par se mentir à lui-même et Gaby se voile la face, c’est déjà bien plus intéressant. Vraiment dommage que Ricardo Chavira ne soit pas très doué dans ce rôle et que l’intrigue ne soit pas plus subtile.

Je suis un peu déçu de ne pas avoir vu Juanita et sa sœur déguisées. Rien que Juanita en œuf, c’était amusant, mais je ne pourrais pas être plus déçu que par l’intrigue de Susan (ou la scène dans les bois complètement raté). Susan continue donc avec son prof de peinture et est la seule à fêter dignement Halloween. J’aimais beaucoup le rôle de ce prof de peinture au début mais de moins en moins à présent. Et non, ce n’est pas parce qu’on apprend qu’il est un connard fini, mais plus parce que l’acteur est assez peu expressif et qu’on commence à faire un peu le tour de ce personnage devenu inintéressant. Le point de départ de cette intrigue était un peu grotesque et la finalité est une morale trop facile qui ressemblait trop à celles du révérend Camden pour être bien.

Desperate housewives 4Desperate housewives 3

Je suis content de voir que Desperate housewives arrive à me refaire rire et même à m’émouvoir un peu par moment. C’est ce qui sauve cet épisode de grosses erreurs scénaristiques et d’un manque d’avancer dans l’histoire globale, et c’est déjà pas mal.

Guizmo