private_practice

Breaking the rules

étoile 3

Il commence à être loin le temps où Private practice m’émouvait. Cet épisode relève le niveau de la semaine dernière, mais il n’y a pas de quoi crier à l’excellence. Je ne me suis pas ennuyé, c’est déjà çà, mais la saison 2 commence à me manquer.

Private practicePrivate practice 2

C’est assez décevant comment la fermeture du cabinet est alors zappée. C’était l’une des choses les plus intéressantes du final de la saison 4, et c’est avec une vague explication que le cabinet rouvre de nouveau. Ils ont mit Addison directrice. Je ne vois pas ce que ca change, je vois juste que les scénaristes ont vite bâclé cette histoire qui les embêtait plus qu’autre chose. Ils ne devaient pas s’attendre à ce que la série soit reconduite. Bref, une intrigue avec du potentiel a été tuée dans l’œuf. Et ce n’est pas comme si les cas médicaux étaient passionnants et avaient besoin du cabinet. Non, on se contente ici d’une maigre histoire sur une petite fille ayant la leucémie qui se passe à St Ambroise. Et malheureusement, ca avait un petit air de déjà vu. Coop est l’un des personnages qui m’agace le plus. Je fais partie des partisans (s’il y en a) qui auraient voulu que Charlotte reste avec Sheldon. Heureusement que cette dernière est là pour remettre Coop à sa place. J’aime !

Private practice brille par sa capacité à vouloir mettre les docteurs dans des cas d’éthique, et ce cas de conscience était plutôt sympa même si on a déjà eut mieux. On ne peut pas blâmer Coop de vouloir récupérer le cordon ombilical, mais avec lui, ca passe mal, et on a plus l’impression d’assister à du réchauffé plus ou moins bien utilisé.

Les intrigues ensuite se laissent suivre. On évitera de parler de Pete et Violette qui m’ennuie profondément mais ils ne sont pas trop présents. L’intrigue concernant Amelia, Sheldon et Charlotte est déjà mieux. J’aime beaucoup cette histoire d’addiction et je croyais vraiment qu’Amelia était sincère. Les acteurs sont excellents, et la conversation entre Amelia et Charlotte est certainement la plus profonde de l’épisode.

Du côté d’Addison, ca avance tranquillement. Sa relation avec Sam risque d’être foireuse avec ce désir d’avoir un enfant, mais pas de lui, car lui n’en veut pas. Il faudra bien qu’un jour Addison prennent une décision ou que Sam se décide à vouloir un enfant. Ca sent les disputes à plein nez, mais si c’est bien traité, ce ne sera pas pour nous déplaire. Ils ne sont pas faits pour être ensemble je trouve de toute façon. Le gars des Fidji refait son apparition, mais pas comme le fantasme d’Addison, pas comme son médecin non plus, mais comme potentiel future collègue. J’étais content de revoir l’acteur, car je l’avais beaucoup aimé dans le final, mais je réalise après-coup, que le fait de ne plus être juste le fantasme d’Addison a fait perdre le charme du personnage. On se retrouve donc avec le classique triangle amoureux. Pour l’instant, ca ne me gène pas.

Private practice 3 (2)Private practice 4 (2)

Private practice a perdu de sa saveur. C’est moins bon qu’avant, comme si les scénaristes avaient oublié le petit piquant qui faisait qu’on aimait la série. On continue donc de gouter en espérant qu’on aime à nouveau, mais les scénaristes ont du perdre l’ingrédient secret qui faisait que la série était bonne.

Guizmo