Grey's anatomy

 What is it about men ?

étoile 4

Grey’s anatomy change les dynamiques dans cet épisode en se concentrant sur les hommes de la série. Pas d’intrigues pour Meredith, Christina, Teddy et compagnies, bien qu’elles apparaissent un peu. Cela donne donc un épisode fort sympathique où Marc, Sheperd et Avery sont mis en valeur.

grey's anatomy 1grey's anatomy 2

Sheperd arrive donc dans cet épisode, à défaut d’être attachant, à ne pas être agaçant. On met en pause ses disputes avec Meredith  pour se concentrer sur des intrigues plus légères qui détendent l’atmosphère. On sait qu’ils sont toujours en colère l’un contre l’autre, mais on n’en rajoute pas une couche, on ne surenchérit pas, et l’intrigue n’est pas non plus réglée à la va-vite. C’est une bonne chose ! On met donc également Avery entre Marc et Sheperd, l’occasion pour Jesse Williams de prendre un peu plus d’importance dans une intrigue sympathique, mais quelque peu prévisible.  On retrouve également un peu le Marc d’avant qu’on aimait tant, et son bébé ne passe pas à la trappe. C’est mignon, et Eric Dane en papa poule, c’est adorable. Tout ca avec la construction de la maison de Sheperd. Après 4 saison, elle avance enfin.

Jason George II en profite pour faire son retour. Après l’échec cuisant de sa série Off the map, l’acteur revient l’air de rien, dont le seul intérêt est de donner un triangle amoureux (Encore un !). Heureusement que Chandra Wilson en fait partie et permettra surement de remonter le niveau. On est donc en droit d’attendre du Bailey en grande forme, et plein d’humour.

Après avoir quitté son poste de chef, Richard s’amuse à devenir un simple docteur. Sa blague faite à Alex, bien que prévisible, était drôle, et sa quête d’un cas intéressant comme nos petites internes le faisaient avant l’était tout autant (l’infirmière sexy zombie m’a bien fait rire). C’est donc Owen qui récupère le poste, et on retombe dans le même cas de figure qu’avec Sheperd il n’y a pas si longtemps. Pour l’instant, ce n’est pas gênant, mais un air de déjà-vu plane et à la longue, ca risque de l’être.

Chyler Leigh en profite donc de cet épisode masculin pour rester chez elle. L’actrice qui joue Lexie désire apparaitre moins dans la série pour s’occuper de ses enfants, c’est honorable, mais un air de Katherine Heigl plane. La dernière chose que l’on voudrait, c’est que l’actrice n’en fait qu’à sa tête pour ses apparitions et bousille, comme l’a si bien fait Katherine Heigl, son personnage.

grey's anatomy 4grey's anatomy 3

Grey’s anatomy signe donc ici un épisode sans grande importance mais qui a très bien été traité dans la forme. Les cas médicaux ne sont pas excellents, mais il y a de l’humour et l’histoire est sympathique. Ce n’est donc pas le meilleur épisode, mais il se laisse regarder sans difficulté.

Guizmo