pan_am_serie_abcétoile 4

Je me demande encore pourquoi j’ai inscrit Pan Am dans mes nouveautés à regarder. Le synopsis n’a rien d’extraordinaire, les acteurs non plus, la bande annonce était bien mais sans plus. Seul l’histoire d’une compagnie aérienne dans les années 70 pouvaient m’intriguer, mais quittes à choisir entre The playboy club et Pan Am, j’aurais choisit the playboy club. Tout çà, bien sure, c’était avant de voir les deux pilots.

Pan Am 1Pan Am 3

Je ne vais pas pouvoir m’empêcher de comparer The playboy club avec Pan Am,  bien que sensiblement différentes l’une de l’autre. Là où the playboy club m’avait séduite (c'est-à-dire l’ambiance, la musique et les costumes), Pan Am reste plus sobre. Attention, Pan Am n’en reste pas moins agréable à regarder et bien faite. Rien que les décors de New York, Londres ou de l’Italie sont sympas (sans être exceptionnels). Et, au contraire de the playboy club qui est très peu crédible avec des personnages trop peu attachants, Pan Am réussit en 40 minutes à rendre les personnages bien sympathiques. L’histoire, malgré l’originalité de la compagnie aérienne, reste cependant très classique. The playboy club a voulu poser une trame trop rapidement, quitte à que ce soit trop bancal, de peur de ne pas assez retenir le public. Pan Am a fait un choix plus judicieux en se concentrant sur les personnages et sur une intrigue prenante qui ne sert qu’à introduire la série.

Cette intrigue prenante mais sans grande originalité dans le déroulement est celle de l’hôtesse de l’air qui est enrôlée dans les services secrets et doit échanger le passeport d’un individu pour le retenir à la douane. C’est Kelly Garner – Kate-  qui récolte cette intrigue. Cela risque de prévoir du bon (du moins, c’est ce qu’on espère) pour la suite, surtout que l’histoire avec Bridget y est liée. Un brin de mystère est obligatoire pour essayer de nous faire revenir la semaine prochaine (pour moi, ca a marché).

Les autres histoires sont elles aussi très classiques. Entre la sœur de Kate quittant son mari le jour de son mariage car elle veut voir le monde, le capitaine amoureux de l’hôtesse de l’air, ou l’autre hôtesse de l’air couchant avec un passager qui se révèlent être marié, je me suis dit que tout çà avait un air de grey’s anatomy version avion. Et si Pan Am a la qualité de cette dernière, je risque d'être accro. Tout ca est très sympathique à suivre et le rythme reste agréable. On ne peut pas dire que je me suis ennuyé. Et les acteurs sont vraiment pleins de charme. La prestation de Christina Ricci et Karine Vanasse m’a conquit, j’attends donc beaucoup de leur personnage par la suite.

Pan Am 2Pan Am 4

S’il n’y a donc qu’une seule série entre The playboy club et Pan Am que vous souhaitez regarder, je vous conseille Pan Am. Le pilot m’a davantage convaincu. Maintenant, il faut juste que ce décollage réussit se transforme en un vol sans perturbations et agréable, et qu’à l’arrivé, on ait envie que d’une chose, un nouveau voyage.

Guizmo